étoile vie, site asso

ASSOCIATION ANIMALS'33

Agir ensemble pour le droit des animaux

Les chenilles processionnaires: 


La chenille processionnaire est un insecte(enfin techniquement, la phase larvaire de l'insecte) qui mue en papillons de nuit, (Thaumetopoea pityocampa ). Les nids en soie sont facilement visibles lors de la métamorphose . La chenille a tendance à vivre en colonies qui peuvent compter des centaines d'individus, envahissant les pins sur les lesquels, elles se nourrissent.

La chenille n'est pas dangereuse toute l'année, seuls les derniers stades larvaires sont urticants. Elles se concentrent dans les nids au sommet du pin.

Au moment de la métamorphose en papillon , la colonie descend de l'arbre en formant de longues files où les chenilles se suivent en se touchant, formant des processions qui leur ont donné leur mon. Les chenilles s'enterrent alors pour former le cocon de métamorphose et attendront de bonnes conditions climatiques pour éclore.

Dès la fin de l'hiver, il faut surveiller la présence des nids et éviter les zones ou les chenilles circulent. Il faut éviter que le chien en prenne dans la gueule.


Que faire dans ce cas là ? 


En cas de contact avec une chenille processionnaire, la visite chez le vétérinaire s'impose en urgence. Les symptômes évoluent très rapidement en quelques heures et l'administration d'antihistaminiques pour lutter contre les risques allergiques doit se faire rapidement après le contact pour pouvoir agir.. La suite du traitement est symptomatique et dépend de l'importance des lésions: anti-inflammatoires, antidouleurs et gestion locale des lésions. Une nécrose importante des tissus entraîne une réparation chirurgicale pouvant aller jusqu'à l'amputation (notamment lorsque la langue est touchée).


 Quels sont les symptômes ? 


La réaction au contact est rapide et intense : on constate un érythème (rougeur) associé à du prurit (démangeaisons) et un œdème sur la zone en contact. Les muqueuses sont particulièrement sensibles, notamment respiratoires ou oculaires. Les lésions peuvent aller jusqu'à une nécrose partielle des tissus, souvent observée lorsque l’animal prend la chenille dans la gueule. Le plus dangereux reste la réaction allergique pouvant provoquer des œdèmes de Quincke ou un choc anaphylactique.

les chenilles processionnaires: un pouvoir urticant démentiel !!


Ce sont les poils de la chenille qui donnent ce pouvoir urticant. Très fragiles, les poils se cassent au moindre contact et peuvent s'envoler. La substance urticante libérée lorsque le poil se détache, peut donc être transportée avec celui-ci par le vent. Il n'est donc pas nécessaire d'être en contact avec l'insecte pour en subir les effets. Les nids gardent leur pouvoir urticant parfois plusieurs années s'ils sont à l'abri de l'humidité. Attention aussi au coup de tondeuse sur une procession, cela peut disperser les poils dans l'air.


Restons donc très vigilants ...... 

Comment bien protéger ses chats et chiens du froid hivernal.


Comme nous chiens et chats peuvent souffrir du froid. Et avec la chute des températures, voici quelques astuces qui pourraient vous être bien utiles pour y pallier....


Oui, les animaux sont effectivement naturellement mieux équipés que nous leurs bipèdes de maîtres, pour faire face à la morsure hivernale mais...... le froid affecte tout de même leur bien être. Et c'est d'autant plus vrai lorsque votre petit compagnon s'offre fréquemment de petites balades dehors : hypothermie et gelures aux extrémités sont des risques bien présents dont les conséquences ne sont pas à prendre à la légère.


Lutter contre le froid à l’extérieur.


Tous les animaux ne résistent pas de la même façon au feu des basses températures. Aussi pensez à installer une chatière si votre chat sort beaucoup afin qu'il puisse se réfugier au chaud dès qu'il en ressentira le besoin / l'envie. Si toutefois cela vous est impossible, ne paniquez pas, un matou cherche toujours à s'abriter quelque part s'il ne peut pas se rendre là ou il veut.


Pour ce qui est des chiens, n'hésitez pas à raccourcir un peu vos promenades. S'il se dépense un peu moins dehors, il pourra se rattraper chez vous avec quelques activités d'intérieures. Lors de vos sorties, pensez d'ailleurs à leur prévoir un vêtement adapté afin de les protéger surtout s'ils ont le poil court ou sont de petite taille. Par ailleurs, veillez à toujours bien leur essuyer les pattes après une sortie: gel et sel sont très mauvais pour leurs coussinets.


Lutter contre le froid à l'intérieur.


Faites attention au chauffage : avec le froid, nous avons tendance à le monter mais celui-ci est un facteur de déshydratation pour nos amis à quatre pattes. Veillez donc à toujours leur laisser une gamelle d'eau fraîche à proximité.

Par ailleurs, les vétérinaires recommandent - selon les conditions climatiques et le niveau d'activité de l'animal - de donner des rations de nourriture 10 à 20 % plus importantes  que pendant le reste de l'année.


Ne perdez pas non plus de vue que toiletter vos chats et chiens pendant l'hiver n'est pas utile.. En effet, il vaut mieux leur laisser leurs poils : un animal en bonne santé régule lui-même sa température  interne. . Si votre compagnon a le poil ras, qu'il est frileux ou fragile, n'hésitez pas par contre à placer sa couche près d'un radiateur, loin des courants d'air....


Certains chiens vivent dehors tout au long de l'année. Ils devront obligatoirement avoir une niche pour s'abriter du froid. Celle-ci doit être adaptée à la taille du chien et une couverture y sera disposée afin de lui procurer du bien être et de le protéger contre les basses températures. N'oubliez pas aussi d'augmenter sa ration de nourriture. Il ne grossira pas mais cela lui est indispensable pour lutter  contre les températures hivernales.

Les épillets... des graminées dangereuses pour nos animaux !!


Qu'est ce qu'un épillet ? 


Les épillets sont de petits épis de graminées qui se détachent lorsqu'ils sèchent, principalement en été. Ils sont surtout présents dans les coins de végétation (jardins, parcs, hautes herbes, champs.... ).


De graves conséquences pour votre animal.


Le problèmes de ces graines est qu'elles s'incrustent partout et ont tendance à s'enfoncer dans les orifices naturels des animaux. Si sa présence n'est pas décelée à temps, elle peut causer de graves complications locales.

En effet, ayant une pointe très fine et une base plus large , les épillets ont tendance à s'enfoncer progressivement dans la peau des animaux, étant ainsi de moins en moins visibles mais de plus en plus nocifs.

Ils peuvent alors générer des infections cutanées, des inflammations, des abcès.

Logés dans les oreilles de votre chien ou de votre chat, ils peuvent détériorer son tympan ; logés dans ses yeux, ils peuvent abîmer sa cornée et s'ils ne sont pas découverts rapidement, ils peuvent même lui coûter la vue. 

S'ils sont présents dans son nez, ils pourront lui causer d'éternuer abondamment  et de saigner du nez.


Précautions à prendre pour éviter les épillets.


 1 -  Évitez les zones à risques : Ne pas se promener dans les endroits où cette graminée abonde ( hautes herbes, champs, forêt ...)

2 - Raccourcissez les poils de votre animal avant l'été : Pensez à raccourcir ses poils dans " les zones à risques " telles que les oreilles ou les pattes.

3 - Examinez son pelage après une balade : Vérifiez le pelage de votre animal. Si vous apercevez des épillets, ôtez les et passez ses poils au peigne fin afin de s'assurer qu'il n'en reste pas. Pensez à inspecter les divers recoins difficiles d'accès ( sous les pattes, entre ses doigts, dans ses oreilles, dans les plis de sa peau).

4 - Entretenez votre jardin.

Si vous avez un jardin ou un coin de végétation chez vous, fauchez les zones susceptibles d'être couvertes de graminées, tondez votre pelouse et vos hautes herbes.


Comment éradiquer l'épillet ?


S'il est décelé rapidement, il suffit simplement de l'ôter de son pelage, à la  main.

Par contre , si vous trouvez un épillet dans l oreille ou l’œil de votre animal qui sont des zones très sensibles, il est préférable de l'emmener chez le vétérinaire  pour qu'il s'assure que tous les épillets ont été bien retirés et que la zone concernée n'est pas enflammée.

Les vétérinaires doivent parfois recourir à l’anesthésie générale pour extirper les épillets du corps de l'animal sans lui causer trop de douleur.


Quels sont les symptômes alarmants ?


Si votre chien ou votre chat a un des symptômes suivants, il se peut qu'il soit victime des épillets.


1 - Il éternue fréquemment.

2 - Il se secoue la tête et se gratte les oreilles.

3 - Il semble avoir mal quand vous le caressez près de la tête et des oreilles.

4 - Il se frotte le nez, voire il saigne du nez.

5 - Il semble avoir une conjonctivite ( paupières irritées ou douleurs à l 'œil.

6 - Il boite.


Pour  lui éviter tous ces désagréments, restez donc vigilants et appliquez la marche à suivre pour prévenir et ne pas avoir à guérir !!!!


Les épillets: des graminées dangereuses pour les animaux

Que faire si on trouve un chien dans une voiture en plein soleil...  La loi


Il fait chaud, c'est l'été et déjà plusieurs chiens ont été retrouvés morts de chaleur, enfermés dans des véhicules à l'arrêt.

Un propriétaire qui laisse son chien dans sa voiture  pour aller faire ses courses en été, l'expose au coup de chaleur et, potentiellement à une mort horrible par négligence . Et si , témoin de la détresse d'un animal, vous n'intervenez pas , vous le condamnez , vous aussi, par indifférence ou pusillanimité. Alors en cas de danger, cassez la vitre , mais en prenant des précautions....

Voici comment procéder pour secourir un animal en assurant ses arrières. 


Appelez le commissariat de police ou la gendarmerie , décrivez la scène et demandez l'assistance d'un représentant de l'ordre. Si les policiers tardent à venir et que la situation devient critique pour l'animal, demandez à deux témoins de rester auprès de vous ( ils témoigneront de votre bonne foi si besoin est ), cassez une vitre et sortez l'animal de la voiture surchauffée. Conduisez l'animal à l'ombre et enveloppez-le dans un linge mouillé pour faire baisser la température. Restez avec lui jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre.

Expliquez les circonstances et produisez les témoins. et les photos prises. 

Emmenez l'animal chez un vétérinaire

Vous pouvez contacter une association qui vous épaulera si on vous demande des comptes et sachez qu'elle est seule habilitée à porter plainte contre le propriétaire de l'animal secouru .


Ce que dit la loi : Article 122-7 du code pénal ." N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle même , autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde  de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion  entre les moyens employés et la gravité de la menace".


Ne subissez pas de pression pour un arrangement à l'amiable si vous estimez avoir eu toutes les raisons d'agir de la sorte  et si vous avez su vous entourer des preuves nécessaires quant à l'état de nécessité.

Chiot de Belin, à l'adoption

           Calendrier de suivi de votre chiot


Age: 2 mois

                  - Primo-vaccination CHLPPI.

                  - Alimentation: croquettes spéciales croissance " Baby dog"

 3 repas par jour.

                  - Identification électronique.

                  - Vermifuge.

                  - anti-parasitaire externe ( contre les puces et les tiques).


3 mois:     - Primo-vaccination CHLPPI + rage ( si animal identifié) .

                - Vermifuge.

                - Anti-parasitaire externe( contre les puces et les tiques).  


4 mois:     - Vermifuge.

                - Anti-parasitaire externe (contre les puces et les tiques).


5 mois:     - Vaccin Piroplasmose (maladie transmise par les tiques).

                - Vermifuge.

                - Anti-parasitaire externe(contre les puces et les tiques).


6 mois:     - Visite du jeune adulte( vérification dentition, squelette, sociabilisation).

                - Rappel vaccin Piroplasmose (maladie transmise par les tiques).

                - Vermifuge.

                - Anti-parasitaire externe( contre les puces et les tiques).

                - + / - Stérilisation.


7 mois:      - Evolution vers une alimentation "junior", 2 repas par jour.

                - Vermifuge.

                -Anti-parasitaire externe ( contre les puces et les tiques).

                - Contrôle après stérilisation.


9 mois:     - Vermifuge.

                - Anti-parasitaire externe (contre les puces et les tiques).


1 an et 2 mois : Evolution vers une alimentation"adulte", 1 à 2 repas par jour.

                - Rappel annuel de vaccination.

                - Vermifuge.

                - Anti-parasitaire externe( contre les puces et les tiques).

                - Contrôle du poids.


ET APRES 1 AN .

Tous les ans:   - Rappel vaccinal CHLPPI ( + rage si identification). 

                      - Rappel vaccinal Piroplasmose

                      - Contrôle du poids.


Tous les 3 mois : vermifuge

tous les mois : Anti-parasitaire externe ( contre les puces et les tiques) .


Les tiques, attention

Et si on parlait des tiques....


Les tiques sont des parasites qui se fixent à la peau de nombreuses espèces animales et aussi de l'homme... pour se nourrir de sang. Elles mesurent quelques millimètres  de long jusqu'à 1-2 cm  quand elles sont gorgées de sang. L'adulte à 4 paires de pattes. Elles sont souvent brunes ou jaunâtres et présentent à l'extrémité la plus fine "un rostre", c'est un peu comme une tête, un ensemble de pièces qui sert à la fixation et à l'absorption du sang.

Une fois le repas de sang terminé, la tique femelle( seules les femelles se nourrissent) tombe , pond des milliers d’œufs  et meurt. Les œufs donnent des larves, puis de nymphes, puis des adultes qui se nourrissent eux aussi de sang.

La morsure de tique, en général, n'est pas douloureuse. Chez l'homme, elle se fixe en des zones corporelles immédiatement visibles, (mollet, avant bras par exemple).

Au moment de sa fixation sur le chien ou le chat, la tique n'est pas responsable d'un repas de sang important. Les conséquences  sont souvent perçues plus tard.


Pourquoi le risque lié aux tiques est-il si important ?


Parce qu'elles peuvent inoculer, à la faveur des repas, des agents pathogènes microscopiques potentiellement graves.


- La tique IXODE peut inoculer une bactérie responsable chez l'homme de la maladie de LYME.

Un signe clinique très évocateur difficilement visible ( par exemple piqûre dans le dos), une rougeur circulaire et qui se déplace : c'est ce qu'on appelle "un érythème migrant". Il est très important de consulter un médecin,  d'abord parce qu'il fera un diagnostic  et ensuite parce que le traitement est alors assez efficace. En l'absence de traitement, il risque d'apparaître  des manifestations articulaires douloureuses, cardiaques, nerveuses.


LE RHIPICEPHALE  ou le DERMACENTOR peut inoculer chez l'animal un parasite responsable de la "piroplasmose" maladie potentiellement grave et parfois mortelle chez le chien.

Les premiers signes d'alerte sont de la fièvre, une grande fatigue et une brutale baisse d’appétit.


Comment protéger les chats et les chiens ? 


Consulter un vétérinaire qui vous indiquera un acaricide adapté à votre animal. Ceci ne vous dispensera pas d'inspecter votre animal au retour d'une promenade afin d'éliminer les tiques fixées surtout en période de printemps et d'automne.

Chez l'homme, avant la promenade en zone potentiellement infestée , s'habiller avec des vêtements protégeant les jambes et recourir à une inspection minutieuse des zones corporelles exposées.


Comment s'en débarrasser ? 


Ce qu'il est possible de faire: utiliser un tire tique en forme de crochet. Insérer l'extrémité entre la tique et la peau  et tourner l'instrument dans le sens des aiguilles d'une montre, la tique se détache en totalité  et peut alors être détruite . Plus cette opération est précoce , plus les risques de transmission de pathogènes sont faibles. Eviter de manipuler la tique et se laver les mains.


Ce qu'il ne faut pas faire...

- Ne pas presser la tique entre ses doigts pour ne pas favoriser le passage de sa salive qui contient les agents infectieux ou parasitaires éventuels.

- Ne pas tirer sur la tique, ne pas utiliser de pinces à épiler. Outre le risque précédent, on a une forte probabilité "de laisser la tête" (ou plus exactement le rostre de la tique) dans la peau de chien. Cela provoque une petite inflammation, une infection ou la formation d'un kyste.

-Ne pas utiliser d'alcool ou d' d'éther. Cela ne permettra pas de retirer la tique en entier.

- Ne jamais tenter de brûler  la tique avec un briquet.


Les tiques sont des parasites très dangereux  pour l'homme et pour les animaux, il faut donc rester très vigilants lors des promenades à la campagne ou dans les bois.....



lapin, tout savoir

PRENDRE SOIN DE SON LAPIN.....


Le lapin de compagnie a pris aujourd'hui une place importante dans nos foyers. La longévité de ce nouvel animal de compagnie peut atteindre 10 ans. Il est donc essentiel de prendre soin de lui et il convient d'éviter certaines erreurs, notamment, son alimentation.

Les lapins sont des animaux très sociables qui aiment vivre à plusieurs. L'environnement  d'un lapin peut facilement être enrichi par des jouets à grignoter et de petits parcours de santé pour favoriser son exercice physique.

 L'habitat du lapin doit lui permettre de s'étirer, de creuser et de se cacher. Il convient donc de lui fournir assez d'espace pour se dépenser. Un petit enclos à l'intérieur  ou à l'extérieur de la maison est aujourd'hui, plus recommandé qu'une cage. 

Le lapin est un animal naturellement propre, il est donc possible de lui apprendre à faire ses besoins dans un bac à litière.


L'alimentation d'un lapin.


Son alimentation est un point essentiel pour le maintenir en bonne forme : un régime alimentaire à base d'herbe fournit au lapin des apports indispensables en fibres, protéines, vitamines et minéraux. L'herbe assure également un limage régulier et intense des dents.

Le foin doit être apporté à volonté. Le foin de la prairie est le plus recommandé. La paille n'est pas recommandée car elle est pauvre en apports nutritionnels et souvent très poussiéreuse.  Un foin de qualité doit être très agréable à l'odeur. En plus du foin, un apport de verdure est recommandé dans la ration alimentaire mais en quantité limitée.

L'alimentation à base de mélange de granulés et graines (maïs, tournesol, blé, céréales diverses) n'est pas adaptée au régime d'un lapin. Pauvres en fibres, ils n'assurent pas une usure dentaire, ni un transit digestif régulier. Riches  en sucres et en minéraux, ils sont à l'origine  de troubles digestifs urinaires.

Des granulés de fibres homogènes peuvent être apportés en complément  du foin et de la verdure. ( ne pas dépasser 20grs/kg et par jour).

L'eau doit être apportée à volonté.


Les maladies dentaires.

Les affections dentaires sont la première cause de consultation chez un vétérinaire.

La lapin adulte possède 6 incisives et 22 molaires qui poussent de façon continue tout au long de sa vie. Sa nourriture est donc très importante, il faut donc veiller à lui donner tous les jours du foin.


La protection contre les maladies.

Il existe deux vaccins recommandés. ils visent à protéger l'animal contre les maladies causées par des virus mortels.

La myxomatose et la maladie virale  (RHD ou VHD). La myxomatose  est transmise par des insectes piqueurs ( puces et moustiques).

Le lapin malade présente des gonflements  des paupières, accompagnés de boutons au niveau de la tête, des oreilles et des lèvres.. Il n'existe aucun traitement à ce jour.

La maladie hémorragique est une maladie causée également par un virus. L'évolution de la maladie est tellement rapide qu'il est fréquent de retrouver le lapin mort en quelques heures. La vaccination est le seul moyen de protéger votre lapin contre ses deux maladies graves.


La stérilisation.

Les lapins atteignent leur maturité sexuelle entre 3 mois pour les petits et 6/9 mois pour les grandes races. Il est conseillé de stériliser les couples afin d'éviter un nombre de naissances incontrôlées. Chez les femelles, la stérilisation permet d'éviter les cancers de l'utérus. Les mâles non castrés sont sujets à développer une urine très odorante et des problèmes de comportement comme l'agressivité , les morsures et le marquage urinaire.

L' âge conseillé pour stériliser votre lapin est entre 6 moi à un an.


Les maladies.

Le lapin de compagnie peut souffrir de maladies dues à des parasites, les puces, les tiques, les acariens de la gale et les champignons à l'origine de la teigne sont fréquemment rencontrés.

Selon les cas, le lapin peut se gratter, perdre ses poils, présenter des croûtes ou des pellicules sur la peau du corps.. Une consultation chez le vétérinaire s'impose.


Les maladies digestives.

Les problèmes digestifs sont une urgence médicale chez le lapin . Arrêt du transit qui se manifeste par un ralentissement ou un arrêt de l'émission des selles. Lorsqu'elles sont encore présentes, les crottes du lapin malade sont petites et sèches. Il convient alors de consulter rapidement un vétérinaire.


La meilleure façon de prévenir les problèmes de santé est de consulter régulièrement votre vétérinaire.




UN ANIMAL A LA MAISON SUIS-JE PRET ?


- Tu es tout petit, tout mignon, tu ressembles à une peluche….


Mais je serais responsable de toi pendant peut-être 20 ans !!!


- Tu as besoin d’attention, d’affection…

Aurai-je assez de temps à te consacrer.. et d’espace à t’offrir ?


- Tu auras besoin de soins (vaccination, tatouage, stérilisation et quand tu seras malade.)

Ai-je les moyens et suis-je prêt à payer le vétérinaire ?


- Si je pars en vacances…

Que vais-je faire de toi, il n’est pas question que je t’abandonne.

- Si je te perds, nous serons tristes tous les deux…

Je dois te faire tatouer pour te retrouver.


- Oiseaux, singes, serpents etc. Vous n’êtes pas faits pour vivre avec les hommes.

Je vous laisserai tranquille avec les vôtres…


Il y a en France, beaucoup trop d’animaux domestiques…. Beaucoup sont abandonnés.

Il vaut mieux que je t’adopte dans un refuge plutôt que de t’acheter dans une animalerie…


OUI, J’AI BIEN REFLECHI A TOUT CELA…. JE PEUX MAINTENANT T’ACCUEILLIR !!!!!!


Ce texte a été réalisé par les élèves d'une classe de 6ème.



CHALEUR ET MUSELIERE

 

Le coup de chaleur : J’aimerais revenir sur un point que je considère comme très important et qui concerne beaucoup d’entre nous (depuis la loi sur les chiens dits « dangereux » et qui peut devenir un véritable problème pour la santé de nos chiens, c’est-à-dire la muselière.

 

Nous allons faire un petit rappel sur le système de thermorégulation du chien qui semble trop souvent être mal connu des propriétaires.

 

La température moyenne interne du chien est de 38°C. Qu’il fasse chaud ou froid, l’organisme du chien cherche à maintenir cette température constante : C’est la thermorégulation.

 

Lorsqu’il fait très chaud, la thermorégulation met en jeu un ensemble de stratagèmes pour rafraichir le corps : le but est de faire évaporer l’eau de l’organisme pour perdre des calories et donc de la chaleur (thermolyse).

 

PLUSIEURS MOYENS SONT POSSIBLES :

 

La transpiration : Contrairement à nous, le chien ne transpire quasiment pas : il ne possède pas de glandes sudoripares (les glandes qui fabriquent et évacuent la sueur) à la surface de sa peau, mis à part sur les coussinets : mais cela ne suffit pas à le rafraîchir efficacement.

 

Le halètement. : Votre chien respire très vite, la gueule ouverte, la langue largement sortie, il bave un peu, il cherche à se rafraîchir !!!

 

CES ANIMAUX SONT EN REEL DANGER  chaque expiration, une grande quantité d’eau s’évapore (souvenez - vous,lorsqu’on souffle sur une vitre, il y a de la buée) et cela permet de rafraîchir son corps. Plus il fait chaud, plus le chien respire vite.

 

Le chien halète également après un gros effort physique car l’activité musculaire fait également augmenter la température du corps !!!

 

En parallèle, la fréquence cardiaque augmente, les vaisseaux sanguins se dilatent : c’est pourquoi les muqueuses (par exemple les gencives) et la peau d’habitude rose pale, de viennent rose foncé.

 

LE COUP DE CHALEUR survient lorsque le système de thermorégulation du chien est « dépassé » : la température du chien augmente inexorablement (parfois jusqu’à 40-41°C) entrainant une souffrance de tous les organes et souvent une atteinte neurologique.

 

LE COUP DE CHALEUR PEUT ETRE FATAL POUR L’ANIMAL S’IL

N’EST PAS TRAITE A TEMPS…..

 

La muselière est un ustensile qui peut entraver ce système de thermorégulation et mettre la vie de nos chiens en danger, c’est pourquoi il faut utiliser des muselières adaptées qui respectent ce mécanisme vital….

 

Nous nous opposons donc fermement à l’utilisation de muselières du type « manchon » qui ne permet pas au chien d’entrouvrir la gueule et d’haleter librement …

 

 

 

Je vois beaucoup de maîtres-chiens utiliser ces muselières, qui se manipulent peut être rapidement mais qui provoquent de véritables souffrances à leur « outil de travail »… Imaginez-vous enfermé dans une combinaison étanche sous un soleil de plomb, vous allez très vite comprendre ce que le chien peut ressentir avec cette muselière !!!

 

De plus, depuis la loi sur les chiens catégorisés, beaucoup de propriétaires utilisent ces muselières (très pratique à mettre autour du cou) sur des chiens au nez court qui sont déjà sensible aux fortes chaleurs.


DANGER DE MORT !!!

 

Il faut absolument limiter l’utilisation de ces muselières à certaines occasions, comme lors des soins ou d’une visite chez le vétérinaire.

 

POUR UNE UTILISATION QUOTIDIENNE, il existe des muselières qui limitent la gène occasionnée par son port, comme celle en cuir ou en grillage (que nous recommandons). Ces muselières permettent au chien de haleter, de sentir, et de s’exprimer librement tout en gardant leur efficacité. Elles sont peut être moins facile à manipuler et les prix sont plus élevés qu’une simple muselière en nylon, mais avec ces muselières vous respectez le système de thermorégulation de votre chien. Avec un peu d’entraînement, ces manipulations ne seront plus un problème….

 

 

Le "manchon" en nylon, n’hésitez pas à conseiller (gentiment) le propriétaire afin qu’il prenne conscience des risques qu’il fait courir à son compagnon (ou à son outil de travail !


MERCI POUR LE CHIEN

 

 

 

                 Muselière cuir conseillée                                            Muselière grillage conseillée

muselières comment choisir
bien choisir une muselière